Accueil Classement - FAQ - Règlement et Grilles - Gestion - Site FFJD

  • Significations des étapes pour l'homologation


  • Profil
    Nom Viktoriya MOTRICHKO   Année / Catégorie A renseigner / Seniors
    Capital-Point 2231 Actif Non
    Dernière évolution +0 Licencié Non
    Classement - Numéro de licence 11451
    Titre FFJD - Club Joueurs Isolés
    Titre FMJD MF Ligue Clubs et Joueurs Isolés
    Rating FMJD (classement) - Hors FFJD Oui
    Sexe Femme Nationalité Ua
    Historique
    A venir 0
    05-202022310
    04-202022310
    03-202022310
    02-202022310
    01-202022310
    12-201922310
    11-201922310
    10-201922310
    09-201922310
    08-201922310
    07-201922310
    06-201922310
    05-201922310
    04-201922310
    03-201922310
    02-201922310
    01-201922310
    12-201822310
    11-201822310
    10-201822310
    09-201822310
    08-201822310
    07-201822310
    06-201822310
    05-201822310
    04-201822310
    03-201822310
    02-201822310
    01-201822310
    12-201722310
    11-201722310
    10-201722310
    09-201722310
    08-201722310
    07-201722310
    06-201722310
    05-20172231+10
    04-201722210
    03-201722210
    02-201722210
    Détails
    Tournoi : Open National Cannes 2017
    Série : Open A
    Evolution : +10
    Performance : 2263
    Homol. : 05/2017
    STINS John (2001)1-MOTRICHKO Viktoriya (2221)
    MOTRICHKO Viktoriya (2221)1-BERCOT André (2201)
    SCAGGIANTE Alessio (2095)1-MOTRICHKO Viktoriya (2221)
    MOTRICHKO Viktoriya (2221)2-PINCEMAILLE Pierre (1969)
    MOTRICHKO Viktoriya (2221)2-OUEDRAOGO Dasmane (2125)
    AMRILLAEV Murodullo (2442)2-MOTRICHKO Viktoriya (2221)
    MOTRICHKO Viktoriya (2221)1-ROMIJN Kees (2151)
    TOVAGLIARO Roberto (2121)0-MOTRICHKO Viktoriya (2221)

    Nota : pour demander une rectification du profil du joueur (orthographe du nom, club, sexe, hors FFJD, année de naissance...), veuillez envoyer un mail au responsable des licences (voir ci-dessous).


    CONTACTS :
    NB : ce site a été développé pour Internet Explorer.
    © Nicolas Guibert