Organiser un tournoi

Bases techniques

Les tournois de jeu de dames ne se déroulent pratiquement jamais par élimination directe, mais plutôt par système de poules (ou séries) dans lesquels les joueurs affrontent les autres adversaires de la même série.

En fonction de leurs résultats, les joueurs gagnent des points. Celui qui a le plus de points à la fin du tournoi remporte la série.

Dans la grande majorité des cas :

  • le gain d’une partie rapporte 2 points
  • le match nul (ou remise) rapporte 1 point
  • la défaite rapporte 0 point

En cas d’égalité de points, plusieurs systèmes de départage sont possibles. Il est très important que le règlement du tournoi précise dès le départ quels critères de départage seront appliqués. Les critères de départage possibles sont :

  • nombre de victoires
  • résultats entre les ex-aequo
  • résultats contre les plus forts de la série
  • Sonneborn-Berger
  • Points de résistance (Solkoff, Solkoff médian, Solkoff tronqué)

Si aucun critère de départage n’a été défini dans le règlement particulier du tournoi, les critères définis par la FMJD s’appliquent.

De même que les critères de départage doivent être définis, les règles de partage des prix doivent être clairement définis. Souvent, un vainqueur est désigné, mais celui-ci partage les prix avec ceux qui ont le même nombre de points. C’est particulièrement important lorsqu’une somme d’argent est en jeu.

Lorsque le nombre de joueurs est impair, un joueur est désigné exempt à chaque ronde. Ce joueur joue alors contre un adversaire imaginaire (Mr Exempt, Mr Forfait, Mr Zéro, comme on veut) et marque 2 points d’office. En système suisse (voir plus bas), c’est en général, le joueur qui a le moins de points qui est exempt.

Bases de l’organisation

Même si certains points peuvent paraître évidents, voici une check-list que l’organisateur doit passer en revue au moment de préparer son tournoi :

  • Organisation matérielle
    • une chaise par joueur
    • une table pour 2 joueurs
    • une pendule pour 2 joueurs si on utilise une pendule
    • un damier pour 2 joueurs
    • une salle assez grande pour contenir tout le monde
    • prévoir une connexion Internet sur place si vous souhaitez que les internautes puissent suivre votre tournoi (et peut-être venir l’année suivante).
    • une buvette éventuellement
  • une plage horaire suffisamment large pour faire le nombre de parties prévues. Il faut prévenir les joueurs de la durée du tournoi. Un joueur qui commence une compétition doit la terminer, sauf cas de force majeure.
  • Choix du nombre de séries et du système utilisé pour chacune d’elle (souvent, on choisit un système fermé pour les premières séries, et un système suisse pour la dernière série, ce qui permet d’avoir une plus grande flexibilité)
  • Communiquer sur le tournoi. Faire la publicité par tous les moyens possibles (email, sites Internet, téléphone, courrier). N’oubliez jamais que les joueurs peuvent oublier qu’il y a un tournoi. Un rappel n’est jamais inutile.
  • N’oubliez pas non plus d’annoncer votre tournoi sur le calendrier de la fédération. Pour ce faire, rendez-vous sur la page http://gestion.ffjd.fr Un plan d’accès à la salle de jeu est pratique, surtout si vous attendez des joueurs qui ne connaissent pas votre ville.
  • Afficher le règlement détaillé dans la salle de jeu. Préciser la répartition des prix avant la moitié du tournoi et si possible dès le début.
  • Définir si le tournoi sera homologué ou non. Les joueurs préfèrent en général les tournois homologués, car ils permettent de faire évoluer leur classement. La fédération préconise également d’organiser le plus de tournois homologués possibles. Pour les jeunes, en particulier, la possibilité d’avoir un classement national est la source d’une grande motivation. Il ne faut pas hésiter à faire homologuer les tournois scolaires.
  • Enfin, n’oubliez pas que les joueurs reviendront la prochaine fois s’ils ont trouvé du plaisir à venir chez vous ! Faites ce qu’il faut pour cela ! Ne négligez pas les petits cadeaux et les petites attentions ! Et surtout accueillez les nouveaux chaleureusement !

Types de tournoi

Il existe principalement deux types de tournoi :

  • le système fermé ou toute ronde

    C’est le système le plus simple. Tous les joueurs se rencontrent une fois. Les grilles d’appariement sont fournies par la fédération. Vous les trouverez dans la page Règlements du site du classement (cliquez ici)

  • le système suisse

    Lorsque le nombre de joueurs est grand et qu’il n’est pas possible que tout le monde se rencontre, on a recours à ce système. Dans ce cas, après chaque ronde, un nouvel appariement des joueurs est calculé selon un principe de base simple : les joueurs qui ont le même nombre de points se rencontrent entre eux.

    Exemple :

    Pour un tournoi de 8 joueurs en système suisse à 3 rondes.

    1ère ronde :

    Joueur A – Joueur B 2-0

    Joueur C – Joueur D 2-0

    Joueur E – Joueur F 1-1

    Joueur G – Joueur H 1-1

    A la 2ème ronde, ceux qui ont gagné vont se rencontrer et ceux qui ont fait nulle vont se rencontrer. Et on aura par exemple les appariements suivant :

    2ème ronde :

    Joueur A – Joueur C

    Joueur H – Joueur E

    Joueur F – Joueur G

    Joueur B – Joueur D

    Notez qu’on s’efforce tant que possible de faire alterner les couleurs.

    Il est possible de gérer un tournoi en système suisse à la main, mais nous vous recommandons cependant vivement d’utiliser un logiciel. Il en existe de nombreux.

Tournois homologués

L’homologation d’un tournoi permet de :

  • faire évoluer le classement des joueurs déjà classés
  • donner un classement aux joueurs non classés
  • comptabiliser les joueurs participant dans les effectifs de la FFJD

Pour homologuer un tournoi, certaines conditions doivent être remplies.

Ce qu’il faut retenir :

  • Le tournoi doit respecter les règles du jeu de dames international
  • Le tournoi doit être joué selon une des cadences de jeu définies (pour les scolaires et les débutants, l’utilisation d’une pendule n’est pas nécessaire)
  • Il y a deux types de cadence : « semi-rapide » et « cadence officielle ». Pour un joueur n’ayant jamais participé à un tournoi, les deux sont équivalents. Pour un joueur déjà classé, les parties à « cadence officielle » comptent plus que les parties à cadence « semi-rapide ».
  • Un joueur obtient un premier classement national s’il fait :
    • Soit 5 parties contre des joueurs classés sur plusieurs séries
    • Soit 5 parties dans une même série (que ses adversaires soient classés ou non)
    Lorsque la majorité des joueurs n’a pas de classement, il faut s’efforcer qu’ils en obtiennent un immédiatement. Il faut donc dans la mesure du possible, organiser des tournois dans lesquels chaque joueur fera au moins 5 parties. Tenez également compte du fait que si un joueur est exempt, il fera une partie de moins (il faut donc faire 6 rondes et non plus 5, s’il y un exempt à chaque ronde)
  • Si le premier classement d'un joueur est supérieur à 1500, le nombre de parties nécessaires pour valider son classement est porté de 5 à 7.
  • Les non classés doivent être classés dans la série qui correspond à leur niveau. Sans cela, leur premier classement ne correspondra pas à leur valeur. Estimez au mieux la valeur des nouveaux avant de choisir la série dans laquelle ils joueront.
  • Les résultats doivent être fournis au responsable du classement
    • De préférence en utilisant Internet (http://gestion.ffjd.fr)
    • Soit par écrit (le détail de chaque ronde est nécessaire pour les tournois en système suisse)
  • L’organisateur doit envoyer des droits d’homologation au responsable du classement. Attention, si vous n’envoyez pas le chèque avant la prochaine publication du classement, l’homologation de votre tournoi sera faite plus tard ! Ne tardez donc pas !

Le détail complet se trouve dans la page Règlements du site du classement (http://gestion.ffjd.fr en haut à droite).

Lorsque l’homologation est acceptée par la fédération, celle-ci devient effective à la prochaine publication du classement. Le classement est publié tous les mois.

Les classements, ainsi que l'agenda des tournois, sont disponibles ici.