Initiation à la stratégie - Chapitre 4 : Les entraves complexes

Avec quatre pions et plus, le nombre de schémas est trop important pour les passer en revue. Voici néanmoins les formes les plus courantes, qui ont été "baptisées".

Les entraves avec quatre pions

Le marchand de bois

diagramme

Cette forme de jeu blanc repose sur l’immobilisation du carré noir. L’adversaire se concentre sur l’occupation du centre.

Les tenailles

diagramme

Là encore le jeu blanc repose sur l’immobilisation du carré noir. L’adversaire doit généralement démolir la tenaille (en éliminant le pion 28) pour ne pas perdre.

La classique semi-ouverte

diagramme

Le jeu blanc repose sur l’immobilisation du carré noir et le contrôle de la case 24. L’adversaire peut contre-attaquer le pion 27 ou conquérir la case 24 pour fermer le jeu.

Les entraves avec plus de quatre pions

La partie Ghestem

diagramme

Cette forme de jeu blanc repose sur le contrôle du centre et la passivité du trèfle noir. Le contre-jeu consiste à attaquer sur l’autre aile.

La partie Bonnard

diagramme

Cette forme de jeu blanc repose sur le blocage du centre et la passivité du trèfle noir. Le contre-jeu consiste à attaquer sur l’autre aile. Les combinaisons fourmillent dans ce genre de parties.

Le squelette anonyme

diagramme

Cette forme de jeu rarissime et risquée repose sur la lourdeur de l’aile droite noire, engageant plus de pions que nécessaire dans l’enchaînement.