R1 - match mondial Zoja Golubeva - Natalia Sadowska

Par JP DUBOIS – le 21/11/18 à 12h02Technique

Le match pour le titre mondial en 9 rondes, organisé à Riga, vient à peine de commencer, et déjà, Zoja Golubeva prend une option pour le titre en remportant la première partie, à cadence officielle.
Cette partie technique est intéressante car elle repose d’une part sur l’attaque répétée du pion 27 avec l’intention pour les noirs de s’imposer au centre, tandis que les blancs opposent une stratégie de contrôle. D’un point de vue personnel, je dois avouer qu’elle m’a remis en mémoire une étude de début de partie que je croyais assez injouable à ce niveau.

Zoja Golubeva - Natalia Sadowska (ronde 1)
1. 33-28
Zoja a probablement voulu surprendre son adversaire par une ouverture qu’elle ne joue pratiquement jamais.
1… 17-21
Par contre, Natalia ne déroge pas à ses habitudes en choisissant l’une des réponses qu’elle affectionne, l’autre étant 18-22.
Cette réponse (17-21) présente l’avantage de poser immédiatement un problème de développement de l’aile gauche des blancs.
2. 31-26
Ce coup résout une partie des problèmes des blancs mais laisse une position pas géniale après (20-24) 26x17 (11x33) 38x20 (15x24).
2… 19-23
Peu usité, mais intéressant car il donne aux noirs une bonne assise centrale.
3. 28x19 14x23
4. 26x17 11x22
5. 39-33 10-14
6. 44-39 5-10
7. 37-31 14-19
8. 41-37 10-14
9. 46-41

Trait aux noirs

On retrouve ici une position obtenue après un début beaucoup plus standard : 1.32-28 19-23 2.28x19 14x23 3.37-32 10-14 4.41-37 14-19 5.33-28 17-22 6.28x17 11x22 7.39-33 5-10 8.44-39 10-14 9.46-41
Je me rappelle avoir étudié ce début dans les années 70, avec Daniel Issalène, et nous aboutissions à l’époque à la conclusion que les disposaient d’une bonne attaque contre le pion 27.
9… 7-11
10. 31-27 22x31
11. 36x27 12-17
Comme l’a fait remarque Angel Aniesa, cette partie est à rapprocher de la confrontation entre Michael Korchow et Anatoli Gantwarg au championnat d’URSS 1966.
https://toernooibase.kndb.nl/opvraag/applet.php?kl=46&Id=617&r=2&jr=0&wed=218986&view=
12. 41-36 17-22
13. 49-44 22x31
14. 36x27 8-12
15. 33-28 12-17
16. 39-33 17-22
17. 28x17 11x31
18. 37x26

Trait aux noirs

Les noirs sont parvenus à déloger les blancs de la case stratégique 27. Mais est-ce suffisant ?
18… 1-7
Après (18-22) suit simplement 34-29x29 avec une partie parfaitement équilibrée.
19. 32-27 ( !)
Les blancs reprennent possession de l’importante case 27 et bloquent ainsi le développement de la petite diagonale 4-18.
19… 7-12
20. 44-39 2-7
21. 47-41 20-24
22. 34-30
Ce coup est en général très discutable car il partage le jeu des blancs en deux. Mais ici, de manière assez surprenante, les noirs vont manquer de temps pour mettre en œuvre leur stratégie offensive au centre. Par contre, ils auront à leur disposition au 29e temps une opportunité qu’ils ne saisiront pas.
22… 7-11
23. 41-36

Trait aux noirs

La position est à présent la position totalement identique avec la partie Korchow-Gantwarg.
Le centre des noirs est sous contrôle. Est-ce tenable ?
23… 14-20
24. 38-32 12-17
25. 42-38 9-14
26. 30-25 4-9

Trait aux blancs

27. 48-42
Les blancs temporisent en affaiblissant leurs cases damantes.
27… 17-22
Après 27… (17-21) 28. 26x17 (11x31) 29. 36x27 (3-8) 30. 42-37 (23-29) 31. 32-28 ! les noirs ne peuvent attaquer par (18-23) à cause de la riposte cinglante 32. 27-22 (23x41) 33. 22-18 (13x22) 34. 35-30 (24x44) 35. 33x4 (44x42) 36. 4x2 +
28. 50-44 22x31
29. 36x27 3-8 ( ?)
Le coup « normal » (11-17) est contrarié par le gambit 30. 35-30 ! (24x35) 31. 33-28 ! etc.
Mais comme Bart de Vos l’a indiqué sur Tooernoi dambase, les noirs ont les moyens d’obtenir un bon jeu par (23-29). Il est quand même assez logique que l’affaiblissement des cases damantes 48-49-50 puisse profiter aux noirs.
https://toernooibase.kndb.nl/opvraag/applet.php?kl=46&Id=7798&r=1&jr=19&wed=1129140&taal=
30. 33-29 24x33
31. 39x28 23-29
32. 35-30 18-22
33. 28x17 11x31
34. 26x37 29-33
35. 38x29 20-24
36. 29x20 15x35
37. 42-38 6-11
38. 43-39 11-17
39. 39-33 13-18
40. 40-34 18-23
41. 33-28

Trait aux noirs

41… 9-13 ( ?)
(14-20) suivi de (23x43) annule de suite.
42. 25-20 ! 14x25
43. 34-29 23x34
44. 28-22 17x28
45. 32x14 13-19
46. 14x23 8-13 ?
Le coup définitivement perdant.
Après 46… (16-21) 47. 23-19 (21-27) 48. 19-14 (8-13) 49. 14-10 (13-19), les noirs sont a priori tirés d’affaires car 50. 10-4 laisse simplement (19-24) et (24-30) =
47. 37-32 25-30
48. 32-27 34-39
49. 44x33 30-34
50. 38-32 B+

Réponses (2)

Par dalmeida – le 21/11/18 à 13h51

Salut Jean Pierre
Au 47 è temps , après 37 - 32 que vois - tu sur (16-21) au lieu de (25-30) ?
amitiés
Jean

Par JP DUBOIS – le 21/11/18 à 14h39

Bonjour Jean,
Intéressant car les blancs gagnent par triple opposition en jouant d'abord 44-39 (34x43) 38x49 puis 45-40 (35x44) 49x40 lorsque les noirs avancent à 30.
Bien amicalement
J-Pierre