Is dammen een kinderspel? Le début de la fin ... le match Sijbrands Andreiko. Article-débat. Système 2-1

Par Philippe Jeanneret – le 04/02/19 à 19h13Informations

Dans son article "Is dammen een kinderspel?" , (lien) Henk de Witt place le début du déclin du jeu de dames en 1973. Match Andreiko-Sijbrands. 18 nulles sonnèrent comme le glas de notre si beau jeu.
Une fin médiatique due aux trop nombreuses nulles. Le jeu est alors devenu simple pour le profane.
Je vous laisse lire l'article en entier.
Mais De Witt fait une proposition ; accorder 2-1 au lieu de 1-1 aux matchs nuls du moment où on arrive à statuer sur la nulle avantageuse. Exemple cité : le premier qui sera arrivé à Dame, si nulle, empoche les 2 points.
De Witt reproche aux esprits chagrins de ne pas prendre en considération la vision de notre jeu par le public.
S'arcbouter sur ce qui tuera le jeu. Et pessimiste, l'article dit qu'en tout état de cause, il est trop tard. Que le jeu de Dames aurait du s'adapter plustôt.
Au jeu de go, il y a toujours un mort. Au tennis aussi. Le jeu de go nous supplantera, c'est évident.
Sauf si nous acceptons de changer le statut de la partie remise.
Nous sommes à l'époque de Netflix, de Fortnite et League og Legends. Les joueurs de Dames contrairement aux années 50 n'est plus considéré aux Pays Bas comme un sport intellectuel de haut-niveau.
Les joueurs de Dames ne sont plus des héros.
Exit la chronique de Sijbrands.

Je me fais l'écho de cet article. Peut être est-il déjà paru en France. JE ne fais que remettre cette proposition au débat.
Question : en quoi notre jeu souffrirait de ce changement majeur ? (système 2-1)
Oui, quelques adaptations pratiques, théoriques, etc...

Réfléchissons bien
Alors allons y, polémiquons dans le bon sens. A vos plumes !

Réponses (9)

Par Gérard TAILLE – le 07/02/19 à 18h39

Oui Philippe,

Si on met de côté les joueurs de dames eux-mêmes, alors jeu de dames, s'il n'est pas mort, est agonisant.

Il y a seulement quelques minutes j'ai entendu un économiste parlant de la puissance économique de la Chine faire la réflexion suivante : c'est un peu comme si les chinois jouaient au jeu de Go tandis que les occidentaux jouent au jeu de dames!

Bien sûr je n'en veux pas à cet économiste qui n'a peut-être jamais jouer aux dames mais cette image du jeu de dames est maintenant tellement ancrée dans nos consciences qu'il est sûrement impossible de remonter la pente.

L'avenir me semble inéluctable : les joueurs de dames sont vieillissant, il n'y a pas assez de jeunes pour renouveler l'effectif donc on assiste en direct à l'agonie du jeu.

Pour info, et à ma connaissance, les programmeurs n'investissent quasiment plus sur le jeu car l'enjeu devient simplement de faire nulle contre les meilleurs programmes ce qui est très loin d'être motivant.

Chez les humains on a parfois la même approche : on félicite facilement un joueur n'ayant perdu aucune partie ce qui est très destructeur pour le jeu car on valorise la non perte!

Amitiés
Gérard

Par GOUZI – le 07/02/19 à 20h49

Pourquoi un joueur qui ne peut pas gagner marquerai 2-1 contre un joueur qui ne peut pas gagner? Ca marche aussi dans l'autre sens. Jean.

Par damniel – le 07/02/19 à 22h07

Bonjour à tous,
D'accord pour dire que le jeu de dames est agonisant.
D'accord pour dire que ce n'est pas la France qui sauvera le jeu, mais puisque l'on parle des Chinois, je dois vous avouer que je place tous mes espoirs en eux pour qu'ils sauvent notre beau jeu.
Je vais prendre un petit exemple:
tournoi de Salou 2018: 122 joueurs
13 représentants de la France, pays limitrophe de l'Espagne. Je n'ai pas fait la moyenne d'âge des représentants Français.
11 représentants de la Chine, un autre continent, avec trois ou quatre adultes et le reste c'est des jeunes garçons ou filles.
Quand on pense qu'il y a à peine 10 ans , le jeu de dames n'existait pas en Chine. Ils sont parti de zéro; Nous devons les féliciter.

Pour ce qui est des nulles soit disant trop nombreuses, j'ai en mémoire un championnat du Monde 1992 à Toulon.
24 joueurs , et un certain Monsieur Chizhov qui fait 37 points avec, tenez vous bien, 6 points d'avance sur ses poursuivants qui ne sont autres que messieurs Clerc, Wiersma,Baliakine,et Sijbrand, tous à 31 points.
Un exemple plus récent:
Le championnat de France 2018 à l'Herbergement. Arnaud Cordier, 22 points sur 22. Félicitation à lui.
Damicalement,
Daniel Rouget

Par GOUZI – le 08/02/19 à 05h42

599 licencies qui veulent tous gagner.C'est pas si agonisant que ca?

Par Gérard TAILLE – le 08/02/19 à 11h55

Bonjour,

Certes 699 est mieux que rien du tout mais tout est relatif. Pour moi 699 licenciés n'est pas une bonne nouvelle car il y a seulement dix ans on était je crois proche de 2000.
Quand à dire qu'ils veulent tous gagner c'est certainement vrai pour les joueurs qui ne sont pas au top niveau (donc ça c'est très bien) mais au plus haut niveau j'ai de séreux doutes. Au dernier championnat de France je suis persuadé qu'au moins 50% des joueurs qui se sont assis en face d'Arnaud Cordier ne visaient qu'à prendre le minimum de risques pour obtenir la nulle (cela n'engage que moi et je ne peux pas le prouver).
Quelqu'un aurait-il l'info sur l'évolution du nombre de licenciés au Pays-Bas qui sont actuellement champion du monde avec Roël Boomstra ?

Amitiés
Gérard

Par Philippe Jeanneret – le 08/02/19 à 12h53

Il semblerait que ce soit 5500 licenciés, en baisse nette. Le réveil doit sonner. Oui la Chine mais aussi l'Afrique !

Par jacky – le 10/02/19 à 15h23

Bonjour ,

Je voudrais rebondir sur ce sujet

Le jeu de dames est moribond oui -non ?
peut-on le faire vivre ou revivre ?

Quels sont les critères pour définir si une activité est dynamique ou pas , le nombre de licenciés , le niveau technique atteint par les joueurs les plus forts? l’intérêt que portent les sponsors sur l'activité? l'impact que cette activité a sur les pouvoirs publics? autres critères?
Bref, définir si le jeu de dames est mort ou en passe de l'être est plus complexe qu'il n'y parait .

De plus on parle de quel jeu de dames, le sportif, le familial, le pédagogique , et dans quelle partie du monde, L’Afrique, l' Asie, l'Europe etc.

Je pense que le jeu de dames n'a jamais été une activité qui passionnait les foules et qu'elle ne le sera jamais. Le nombre de licenciés peut et doit être plus important, mais il ne sera jamais très important .Le jeu de dames sportif sera toujours une activité réduite en nombres de joueurs et de publics et dont les médias ne se saisiront pas .

Continuer de raisonner les dames sous le quasi seul aspect sportif c'est à coup sur le tuer à petit feu mais surement .Car on ne luttera pas contre les sports très médiatisés , très scénarisés, qui sont des politiques d'état .On ne luttera pas contre les jeux vidéos qui en plus d'être des activités ludiques , addictives , rapportent des fortunes aux états .Presque toutes les énergies qui animent les fd sont tournées vers l'aspect sportif , presque tous les budgets des fd sont engloutis par la dimension sportive, le tout pour un résultat dérisoire et au détriment d'autres formes de mise en valeur de ce jeu .Que Arnaud Cordier soit pour la 16ième fois cht de France et que Chizof soit le plus titré des champions du monde ne nous ramèneront aucun licenciés . Par contre, invertir dans des projets scolaires, réduire le coût du cht de France jeunes etc peut être dynamisant pour l'avenir .

Qu'en est-il du jeu familial, celui joué par les grands parents avec les petits enfants par ex ; au regard de mon expérience , il est en retrait mais encore vivant , je veux dire que beaucoup de personnes m'expliquent y jouer à la maison .Même si ce jeu là est à des années lumière du jeu de compétition, c'est du jeu de dames tout de même et il est important qu'il existe ,car il maintien vivant la mémoire de ce jeu .

Mais là où le jeu de dames est encore vivant et peut l'être encore plus ;c'est le jeu de dames éducatif, pédagogique , celui qui intéresse les écoles, les pouvoirs public par le biais de la politique de la ville par ex, celui qui crée du lien social, de la mixité, qui apporte un plus dans la scolarité d'un gamin . Les fédérations nationales et les fédérations mondiales doivent comprendre cela , sous peine de continuer à végéter et disparaître

Par GOUZI – le 10/02/19 à 15h40

Je suis d'accord avec Jacky. De plus(comme TINTIN) il est sans limite d'age. Manque plus qu'un beau president ou presidente. Jean.

Par Francis SABAU – le 11/02/19 à 12h24

COMPLEXITÉ DES DAMES POUR LES ORDINATEURS SUR LES DAMIERS 6x6 / 8x8 / 10x10 / 12x12 / 14x14

Article : voir sur forum FMJD
http://laatste.info/bb3/viewtopic.php?f=53&t=7817&sid=c873f45509832b9b6d5caf5dfbcfcf1e

Tableau voir sur forum FMJD
http://laatste.info/bb3/download/file.php?id=2748

Jusqu’à plateau de 14X14 l'ordre des jeux est :
1 / Jeu dames 14X14
2 / jeu de GO 19X19
3 / Jeu de dames Canadien 12X12
4 / jeu de GO 13X13
5/ Jeu d’Échecs
6 / Jeu dames 10X10
Cordialement
Francis SABAU