Une trouvaille de Ton Sijbrands

Par JP DUBOIS – le 11/06/19 à 10h40Technique

Bonjour à tous,
Sur le net, on découvre parfois des « perles » qui méritent d’être partagées.
En voici justement une, extraite de la chronique de Ton Sijbrands dans le quotidien « De Volkskrant ». En 2005, il avait analysé une partie jouée entre Jean-Paul Plantin et Romuald Taillefer dans un tournoi dominical à Pelves, et trouvé une variante de gain pour le moins stupéfiante :
La position retenue était la suivante :

Trait aux blancs

Ton Sijbrands suggère ici :
1.33-29! 35-40(?)
En fait, comme le remarque Ton lui-même, les noirs disposent d’une échappatoire par 1 ... 12-17 (!!) 2.29x18 25-30 3.34x25 9-14 4.18x20 19-23 5.28x19 17x48 (par exemple 6.19-13 48x34! 7.13x2 34-40!)
Mais cette défense n'est pas très évidente. De plus, il est extrêmement difficile de voir pourquoi ce «collage», apparemment si logique 35-40x49, est incorrect.
2.29x7 40x49
3.7-1! 9-14
La seule manière de parer 4.27-21! Mais à présent suit :
4.22-18!! 13x44
5.27-21!! 16x27
6.32x21 49x16
7.34-30 25x34
8.1x49
Et seulement maintenant, on comprend que la menace 42-38 est mortelle. Enfin, pas encore tout à fait :
8...8-13(!)
9.42-37 !!!
Un coup d’attente crucial car 42-38 directement ne conduit qu’à la nulle.
9 ... 14-20
10.37-32 16x38
11.49x25x38x19x20 !
Les blancs doivent bien se garder de capturer le pion 13, mais bien le pion 19.
A présent, le gain n’est plus qu’une formalité :
11… 13-19
12. 25-39 11-16
13. 39-43 etc.
Un gain de toute beauté.

Dans le même esprit, j’ai trouvé sur Turbo dambase quelques jolies compositions :
D1
Trait aux blancs

D2
Trait aux blancs

D3
Trait aux blancs

D4
Trait aux blancs

D5
Trait aux blancs

D6
Trait aux blancs

D7
Trait aux blancs


Solutions plus bas














Solutions :
D1 : Kuyken,A.
1.47-41 36x49 2.48-43 49x29 3.40-35 29x49 4.39-34 17x28 5.35-30 24x35 6.45-40 35x44 7.34-29 23x34 8.32x1 49x16 9.1x49 25-30 10.37-32 16x38 11.49x35
D2 : Laros,H.
1.34-30 27x36 2.47-41 36x47 3.26-21 47x15 [ Faalt: 3...47x20 4.21x1 22x33 5.1x13 33-38= ] 4.21x1 22x33 5.1x47 14-19 6.30-24 19x30 7.25x34 9-13 8.34-29
D3 : Skitkin,B.V.
1.16-11 28x48 2.11x2 48x25 3.36-31 26x37 4.23-18 13x22 5.2x48 20-24 6.44-39
D4 : Heuvel,van de,R.
1.33-28 26x48 2.36-31 22x42 3.31x2 48x25 4.23-18 13x22 5.2x48 20-24 6.40-34 25x39 7.48x4
D5 : Prumel,H.
1.33-8 22x33 2.32-28 33x22 3.37-31 26x48 4.16-11 24x42 5.11x4 48x25 6.4x48 20-24 7.45-40 35x44 8.50x39
D6 : Kuyen,A.
1.20-14 9x20 2.15-10 24x33 3.10-5 33-39 4.5x26 39x48 5.35-30 48x25 6.26-48 22-27 7.47-42 20-24 8.40-34 25x39 9.48x2 36-41 10.42-37 41x32 11.2-16 27-31 12.16x38 31-37 13.38-47
D7 : Sheijen,J.H.H.
1.37-31 26x48 2.16-11 24x42 3.11x2 48x25 4.2x48 22-27 5.47-42 20-24 6.40-34 25x39 7.48x31 36x27 8.42-37

Réponses (3)

Par plantin – le 11/06/19 à 14h30

Bonjour Jean-Pierre,
Non, ce n'est pas Ton qui a trouvé cela. Je lui ai simplement montré la position lors d'une rencontre interclubs de la KNDB. A l'époque, nous jouions dans le même club (Heijmans Excelsior s'Hertogenbosch).
C'était une partie dans un tournoi semi-rapide au sein de la Ligue Nord-Picardie et je me suis trouvé dans cette position, face à Romuald, C'est à l'analyse que fut découverte cette marche , ainsi que le final complexe qui en résultait.
Ton a ensuite publié cette marche extraordinaire!
JPP

Par JP DUBOIS – le 11/06/19 à 17h18

Merci Jean-Paul pour ces précisions.
J'imagine que vous avez dû jubiler en découvrant cette marche de gain.
C'est rare et on peut facilement passer à côté.
Bien amicalement
J-Pierre

Par plantin – le 11/06/19 à 20h47

La variante fut trouvée par Truus. J'ai publié toute L'analyse dans le bulletin de la LRNP à cette époque-là.
Quand je l'ai montrée à Ton, il fut très surpris et me demanda s'il pouvait la reprendre dans sa chronique... ce qui fut fait!
Il est vrai que c'est une variante phénoménale!
Quand je lui soumis la position, sachant qu'il y avait le gain, il l'a cherché un bon moment... et l'a trouvée!!
JPP