Initiation à la stratégie - Introduction aux manoeuvres élémentaires

Cette présentation de l’aspect stratégique au jeu de dames a été rédigée à partir d’une chronique de Laurent NICAULT, parue dans la revue l’Effort.

Il y a plusieurs façons d’aborder l’aspect stratégique du jeu de dames (à opposer, bien que les deux soient intimement liés, à l’aspect tactique, c’est à dire les combinaisons.

On peut prendre des recueils de grands championnats et dérouler les parties en espérant retirer des enseignements précieux, toutefois ce travail long ne sera pas très enrichissant pour le débutant qui, manquant de référence, trouvera certainement la démarche fastidieuse.

Il est également possible de suivre des analyses de parties ou de fragments mais là aussi, le joueur novice ne trouvera pas beaucoup de réponses à la manière dont il faut mener une partie.

Certains cours ou ouvrages sont très enrichissants mais semblent encore trop complexes pour commencer.

Il est plus intéressant de s’attaquer d’abord à des structures réduites en étudiant des entraves élémentaires, puis de tenter de les articuler avec le reste de la position.

Voici pour commencer l’analyse de la plus simple des entraves : l’opposition.

Exemple préliminaire

Dans l’exemple qui suit, les noirs ont un pion plus avancé que celui de leur adversaire. Le pion blanc toutefois est placé plus au centre...

Cet exemple simple appelle quelques remarques :

  • Quelque soit la proximité de la promotion en dame, il ne faut pas négliger les oppositions (le pion 16 est bien plus avancé que le pion 48, et pourtant...)
  • Un pion central a plus de liberté de manoeuvre qu’un pion de bord (trait aux noirs : ceux-ci perdent ; trait aux blancs : ceux-ci annulent)

Les oppositions peuvent être double, triple, etc... Toutefois, plus il y a de pions en présence, et plus il peut exister de parades. Il faut notamment se méfier des gambits ainsi que des pionnages qui renversent l’opposition.

Une entrave élémentaire est un schéma de jeu dans lequel un joueur engage moins de pions que son adversaire. Elle est parfois gagnante et souvent avantageuse dans les milieux de partie. Après l’ouverture, elle peut constituer le support d’un plan de jeu...

Notion de mobilité

Un joueur qui a le "sens du jeu" est un damiste qui possède, parmi d’autres qualités, un sens aigu de la mobilité des positions, et ce à moyen ou long terme.

Les facteurs influant sur la mobilité sont :

  • Le mouvement des pions
    • Les contacts internes
    • diagramme
    • Les contacts externes
    • diagramme
    • Les contacts avec la bande
    • diagramme
  • La prise des pièces
    • L’opposition
    • diagramme
    • Les échanges
    • diagramme
  • La promotion en dame

Contrer une entrave

Il existe trois façons d’éliminer une entrave adverse :

  • L’attaque
  • diagramme
  • Le pionnage
  • diagramme
  • Le gambit
  • diagramme
    diagramme

Les thèmes stratégiques

Pour faciliter l’approche du lecteur, les entraves ont été classées par thème. Les chapitres suivants donneront un aperçu progressif de tous les schémas importants.

Chapitre 1 : Les entraves avec un pion

  • L’entrave par opposition

Chapitre 2 : Les entraves avec deux pions

  • L’entrave par opposition
  • L’entrave par enchaînement
  • L’entrave par enveloppement
  • L’entrave par combinaison

Chapitre 3 : Les entraves avec trois pions

  • Les compositions d’entraves élémentaires
  • Les formes originales

Chapitre 4 : Les entraves complexes

  • Les compositions de motifs complexes

Chapitre 5 : Parties de référence

Ce dernier chapitre présente une sélection de parties de grands maîtres internationaux, comportement des schémas de maîtrise positionnelle rencontrés dans les chapitres précédents.